jeudi 19 septembre 2013

A Saussines (34), une démarche d’urbanisme innovante pour un objectif de croissance verte.

© caraire
« Ça ressemble à une opération commando… » 
Vendredi, samedi et dimanche 13, 14 et 15 septembre dernier, une équipe d’architectes, d’urbanistes et de paysagistes a pris ses quartiers dans la salle des fêtes de Saussines, enchaînant des rendez-vous individuels avec les habitants et donnant forme, tout en dialoguant avec eux, à des logements, des extensions, des redécoupages de parcelles simulés en trois dimensions sur quatre écrans.

Le but de ces bureaux d’études (d’une ville à l’autre, Pierre ROCA d'HUYTEZA, mandataire,  J.M. Sagols et la compagnie des urbanistes, cotraitants)? Ecouter les habitants pour faire des quartiers pavillonnaires d’aujourd’hui la ville durable de demain.

Un urbanisme au service des habitants actuels et futurs de la commune
© Caraire
Avec le soutien du de l’Etat, du Conseil général, de la CCPL et du CAUE34, Saussines est la première commune du grand sud de la France à faire le pari de la démarche « Bimby » (Build In My Backyard  – « Viens construire dans mon jardin »), considérée comme une des pistes les plus prometteuses pour maîtriser la vitesse et la forme du développement d’une commune tout en impliquant les habitants, et actuellement développée principalement dans l’Ouest et le Centre.

En rencontrant plus de 50 propriétaires, et en prenant le temps d’un dialogue approfondi, l’équipe d’étude a pu échanger avec eux et identifier un potentiel important de production de logements dans les quartiers existants du village, sans consommation supplémentaire de terrains vierges, et dans des zones déjà équipées.
Gagnant - gagnant
Les propriétaires en secteur central du village, et qui projettent de vendre un terrain à bâtir ou de faire construire une maison sur leur terrain, valorisent leur patrimoine tout en permettant à de nouveaux foyers d’accéder à un terrain à bâtir de taille modeste mais bien placé, sur lequel ils pourront faire construire une maison proche du cœur de village et de l’école, pour un prix abordable.

© Caraire
Tout en identifiant et en accompagnant ces réflexions dans le sens de la qualité des projets, urbanistes, architectes et paysagistes ont puisé des éléments concrets et prometteurs pour développer des liaisons évitant aux piétons des détours inutiles, mais aussi pour conforter les considérables atouts paysagers de la commune.
© H. Sarrazin